• Cheolki Yoon

Thèses déposées

Marie-Pierre David (2021). Corps, devenir-souhaité et connaissance. Sous la direction de Gaby Hsab.

Julia Chaim Salles Ducamin (2021). Hasard et indétermination dans le documentaire interactif. Sous la direction de Louis-Claude Paquin.

Myriam Lavoie-Moore (2021). L’insupportable improductivité du régime de santé du Québec : une histoire de la poursuite de la valorisation de la santé populationnelle, de l’ordinateur à l’intelligence artificielle. Sous la direction dAndré Mondoux et de Maxime Ouellet.

Marc-Olivier Goyette-Côté (2020). Les enjeux socio-économiques de la circulation d’information d’activité en ligne : comment les informédiaires participent à la reconfiguration de la filière journalistique. Sous la direction d’Éric George.

Sklaerenn Le Gallo (2020). (Re)Penser les marges. Sur la constitution d’un peuple des invisibles dans le discours de Marine Le Pen de 2011 à 2017. Sous la direction d’Oumar Kane.

Karelle Arsenault (2020). Le documentaire interactif et moi : une recherche par l’écritureSous la direction de Louis-Claude Paquin.

Guy Bois (2020). Revolucion, lutte de représentations, émergence de la presse indépendante et quête de liberté dans la sphère numérique cubaine. Sous la direction de Serge Proulx.

Renaud Carbasse (2019). Entre contestation et reproduction de l’ordre établi. La place des acteurs indépendants dans le processus de restructuration du journalisme en contexte numérique. Sous la direction d’Éric George.

Simon Clause (2019). Le droit d’auteur : une institution au centre de rapports de force dans un environnement en mutation, le cas de loi de modernisation du droit d’auteur de 2012. Sous la direction d’Éric George.

Sophie Del Fa (2019). Ce que différer veut dire : absences, présences et processus de différenciation dans deux universités alternatives. Sous la direction de Consuelo Vasquez.

Cheolki Yoon (2019). Communication interculturelle et participation politique des (im)migrant-e-s au Québec : le cas du centre des travailleurs et travailleuses immigrants à Montréal. Sous la direction de Christian Agbobli.

Lélia Nevert-Boudou (2019). Représentations de la religion lors de la renonciation du pape Benoît XVI. Analyse comparée du traitement de l’évènement par les journaux français Le Monde et Libération et québécois La Presse et Le Devoir. Sous la direction de Luce Des Aulniers.

Audrey Villiard (2018). Jouer « Le temps des lilas », un film qui dure. Sous la direction de Louis-Claude Paquin.

Josianne Millette (2018). Relations publiques et usage des médias sociaux : une pratique entre influence et dialogue. Sous la direction de Serge Proulx.

Nadine Martin (2018). La promotion de la santé pour le personnel selon l’OMS et sa mise en œuvre dans un hôpital promoteur de santé montréalais : une « traduction » difficile. Sous la direction de Lise Renaud et Jacques Réhaume.

Isabelle Caron (2018). Pourquoi jamais : les tréfonds du vécu par la création artistique en collectif. Sous la direction de Louis-Claude Paquin.

Aude Jimenez (2017). « Bientôt rek inch’allah » : incursion au cœur de Manoore FM, une radio communautaire résiliente du Sénégal. Sous la direction de Christian Agbobli.

Stéfany Boisvert (2017). Les masculinités télévisées et les paradoxes contemporains du genre : une analyse comparative des identités narratives dans les fictions sérielles nord-américaines (Québec, Canada, États-Unis). Sous la direction de Pierre Barrette.

Guy Gendron (2016). Communication et développement socioterritorial autochtone : image multidimensionnelle du changement. Sous la direction de Pierre-Léonard Harvey.

Mario Beaulac (2016). Avant l’empire du pixel : la convergence du graphique et du photographique dans l’image filmique : le cas hollywoodien. Sous la direction de Catherine Saouter.

Mary Jane Kwok Choon (2016). Les perceptions de la vie privée des jeunes adultes liées à leurs pratiques et usages des réseaux socionumériques : le paradoxe de la vie privée revisité. Sous la direction d’Éric George.

Dany Baillargeon (2016). « On est rendus ailleurs » : les dislocations de la culture créative des petites agences de publicité en région. Sous la direction de Charles Perraton.

François Pierre Robert (2016). L’influence de la délibération sur les réseaux sociaux, les réseaux sociosémantiques et l’opinion par l’utilisation d’un code de procédure en grand groupe ou d’une méthode alternative de discussion en petits groupes lors d’une expérimentation en minipublic. Sous la direction de Pierre Mongeau.

Jean Clotaire Boco (2015). Initiative de l’agence béninoise de l’environnement sur les taxis motos à Cotonou : analyse et possibilités d’une redéfinition de la communication pour le développement durable. Sous la direction de Carmen Rico.

Mélanie Millette (2015). L’usage des médias sociaux dans les luttes pour la visibilité : le cas des minorités francophones au Canada anglais. Sous la direction de Serge Proulx.

Caterine Bourassa-Dansereau (2015). L’amour chez les jeunes adultes issus de l’immigration : lorsqu’aimer, c’est négocier ses relations et son identité. Sous la direction de Catherine Montgomery et Christine Thoër.

Hassane Beidou (2014). Dynamiques linguistiques au Niger : cohabitation et/ou concurrence entre le français et les langues locales. Sous la direction de Carmen Rico.

Dieudonné Ongbwa Ekoumou (2014). Communication, participation et appropriation du développement durable chez les Bagyeli au Cameroun. Sous la direction de Carmen Rico.

Diane Poitras (2014). Le traitement de la nuit au cinéma, deux postures épistémologiques. Sous la direction de Gilles Coutlée et Gilles Delavaud (Paris 8).

Katia Vianou (2014). La recherche en contexte de développement : quel processus de collaboration?. Sous la direction de Luce Des Aulniers.

Serge Philippe Pierre (2014). La communication gouvernementale en Haïti : le cas de PetroCaribe. Sous la direction de Danielle Maisonneuve.

Gabrielle Trépanier-Jobin (2013). Le rôle de la parodie dans la dénaturalisation des stéréotypes de genre : l’exemple du soap opera et de la série Le cœur a ses raisons. Sous la direction de Charles Perraton.

Richard Lajeunesse (2013). Culture martiale et développement identitaire par une communication aux fondements de la « chair ». Sous la direction de Gilles Coutlée.

Marie-Emmanuelle Laquerre (2013). L’interaction professionnelle en soutien à domicile dans un contexte pluriethnique : quand faire, c’est être : une étude exploratoire en milieu montréalais. Sous la direction de Michèle-Isis Brouillet.

Stéphane Couture (2012). Le code source informatique comme artefact dans les reconfigurations d’Internet. Sous la direction de Serge Proulx.

Evan Light (2012). Life-media for a wireless world : participatory democracy and the radio spectrum in Canada and Uruguay. Sous la direction de Carmen Rico.

Marie-Ève Maillé (2012). Information, trust, and social cohesion in an environmental conflict related to a wind farm project in Québec (Canada). Sous la direction de Johanne Saint-Charles.

Claudine Bonneau (2012). La co-configuration intra-organisationnelle d’une technologie à code source ouvert en tant que lien entre son développement et ses usages : le cas de Moodle dans une université québécoise. Sous la direction de Serge Proulx.

Pierre Bérubé (2012). De l’interphone à internet : les alertes et la communication en situation d’urgence dans une société de risques et de réseaux. Sous la direction de Pierre-Léonard Harvey.

Éric Champagne (2012). Réflexivité, communication à distance et communication face à face dans l’usage d’un site de rencontre à des fins sentimentales. Sous la direction de Philippe Sohet.

Sophie Boulay (2012). Usurpation de l’identité citoyenne dans l’espace public : astroturfing et communication politique. Sous la direction de Danielle Maisonneuve.

Anne-Marie Gagné (2012). La relation de confiance en relations publiques : vers un modèle d’adéquation contextuelle optimale. Sous la direction de Pierre Mongeau.

Danièle Boulard (2012). Un regard sur les pratiques mentorales comme voie d’intégration pour les immigrants : deux solitudes montréalaises. Sous la direction de Gina Stoiciu.

Sahbi Nablia (2011). La conceptualisation de la société civile islamiste selon Ibn Khaldûn : vers une première lecture du printemps arabe. Sous la direction de Carmen Rico.

Julien Rueff (2011). Formes de reconnaissance et de mépris dans les mondes numériques : une étude des valorisations sociales à l’œuvre dans les interactions médiatisées des joueurs de Warhammer Online. Sous la direction de Serge Proulx.

Antonin Serpereau (2011). Pratiques médiatiques alternatives et espaces publics : le cas du Wapikoni mobile. Sous la direction de Gaëtan Tremblay.

Jean Dumas (2011). Étude exploratoire mixte des processus de la communication pour la santé dans le contexte du travail de proximité d’Action Séro Zéro. Sous la direction de Michèle-Isis Brouillet et Jacques Rhéaume.

Marie-Kettlie André (2011). La conversation républicaine, sine qua non de la démocratie américaine, première victime de la guerre au terrorisme. Sous la direction de René-Jean Ravault.

Norma Gladys Gonzalez (2011). Communication, politiques publiques et conflits pour les ressources naturelles : l’émergence des discours de paix, en Bolivie entre 1985-2005. Sous la direction de Claude-Yves Charron.

Samuelle Ducrocq (2011). Les tribus ludiques du « LAN party » : perspectives d’apprentissage et de socialisation en contexte de compétition de jeux vidéo en réseau local. Sous la direction de Pierre-Léonard Harvey.

Anne Goldenberg (2011). La négociation des contributions dans les wikis publics : légitimation et politisation de la cognition collective. Sous la direction de Serge Proulx.

Aimé-Jules Bizimana (2010). Au cœur du dispositif embedding : la surveillance des journalistes intégrés lors de la guerre en Irak. Sous la direction de Gaëtan Tremblay.

Étienne Gingras-Paquette (2010). La violence des autres : la violence et les média [i.e. médias], de l’assemblée populaire à la télévision. Sous la direction d’Enrico Carontini.

Nathalie Katinakis (2010). Héros, concerts et performances communicationnelles : le réveil mémoriel à l’œuvre autour des figures de Mélina Mercouri et Mikis Théodorakis dans le contexte de la dictature des colonels en Grèce (1967-1974). Sous la direction de Gina Stoiciu.

Guillaume Latzko-Toth (2010). La co-construction d’un dispositif sociotechnique de communication : le cas de l’internet relay chat. Sous la direction de Serge Proulx.

Mustapha Belabdi (2010). Communication interculturelle et processus d’intégration des nouveaux immigrants marocains au Québec. Sous la direction de Danielle Maisonneuve.

Karima Aoudia (2009). Réception par satellite et internet des médias arabes transnationaux : intégration et transformations identitaires d’immigrants maghrébins à Montréal. Sous la direction de René-Jean Ravault.

Farrah Bérubé (2009). Médias et insertion des immigrants : le cas de récents immigrants latino-américains en processus d’insertion à Québec. Sous la direction de Carmen Rico.

Nathalie Casemajor (2009). Diffuser les collections photographiques sur le Web : de nouvelles pratiques de médiation? : étude des formes et stratégies de communication du patrimoine photographique en ligne. Sous la direction de Gaëtan Tremblay.

Oumar Kane (2008). Économie de la régulation postcoloniale du secteur des télécommunications sénégalaises dans le cadre de la gouvernance globale : le cas des ressources communes. Sous la direction de Gaëtan Tremblay.

*Thèses déposées depuis 2008

Consultez l’ensemble des thèses déposées >

Faculté de communication

La Faculté de communication est le plus important pôle d’enseignement, de recherche et de création en communication au Canada. Sa poursuite de l’excellence repose sur la qualité de ses programmes, la renommée de ses diplômés et son étroite collaboration avec les milieux professionnels.

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
Faculté de communication
Pavillon Judith-Jasmin
1495, rue St-Denis
Montréal (Québec) H2X 3S1